Les actions engagées par le SITCOM

Les actions engagées par le SITCOM

Les actions phares du SITCOM

Développer la gestion des déchets alimentaires

Chaque français jette par an 79 kg de déchets alimentaires :

  • 20 kg de gaspillage alimentaire, dont 7 kg de déchets encore emballés
  • 59 kg de restes de repas et d'épluchures qui peuvent être traités à la maison.

Restes de repas à la poubelle, surconsommation, mauvaise gestion des dates limites de consommation, ... font plus ou moins partie de notre quotidien. Ces gestes participent, même sans qu'on s'en aperçoive, au gaspillage alimentaire.

Nous pouvons tous agir pour réduire nos déchets alimentaires et faire des économies car c'est environ 400 € qui partent à la poubelle.

Comment réduire nos déchets ?

Retrouvez des astuces simples pour mieux consommer, mieux conserver ses aliments, mieux gérer ses repas et mieux gérer sa production dans le guide des déchets alimentaires.

Télécharger le guide des déchets alimentaires

Ecouter le spot radio sur la gaspillage alimentaire

Ecouter le spot sur le compostage des déchets de cuisine

Développer la collecte des textiles sur le territoire

Qu'ils soient usés, démodés ou troués, tous les textiles, linges et chaussures peuvent être réutilisés ou recyclés ! Il suffit pour cela de les déposer dans une borne adaptée ou de les donner à une association.

On peut trier les vêtements et sous-vêtements, le linge de maison (draps, serviettes, ...) et les chaussures, mais quelques consignes sont à respecter :

› être propres et secs
› être déposés dans les bornes en sacs fermés (50 litres maximum)
› pour les chaussures, être attachées par paire

 Où trouver une borne ?

• En déchetterie
• Dans la rubrique "services dans votre commune"


Ecouter le spot radio sur les textiles

Réduire la toxicité de la poubelle

Une bombe aérosol, un pot de peinture, de l'eau de javel, ... ces produits que l'on utilise au quotidien sont partout dans la maison. Contenant des substances toxiques ou dangereuses, leur stockage ou leur traitement doit faire l'objet de précautions particulières sans quoi ils peuvent avoir un impact négatif pour l'environnement et/ou la santé.
Les déchets toxiques doivent donc être déposés en déchetterie !

Comment les reconnaître?

Ils portent un ou des pictogramme(s)de danger


 

Ecouter le spot radio sur la toxicité

Des alternatives aux produits dangereux

Les produits d'entretien de la maison, de bricolage ou de jardinage qui semblent inoffensifs, en apparence, contiennent des substances dangereuses qui présentent des risques significatifs pour la santé et/ou l'environnement. Pourtant, il existe des alternatives :

  • Pour l'entretien de la maison : fabriquer soi-même ses produits d'entretien à base de vinaigre blanc, de savon noir, de bicarbonate de soude, ... ou utiliser des produits écolabellisés
  • Aux pesticides : remplacer le désherbage chimique par un arrachage manuel par exemple, lutter contre les maladies en réalisant des décoctions de plantes ou créer des abris aux prédateurs naturels pour lutter contre les ravageurs, ...
  • Aux produits de bricolage : privilégier les peintures acryliques et minérales ou les produits portant un logo environnement.

Si vous utilisez quand même des produits dangereux, prenez toutes les précautions d'utilisation !

Comment se débarrasser des produits dangereux? 

Un seul endroit : LA DÉCHETTERIE

Ecouter le spot radio sur les alternatives aux produits dangereux

Poursuivre le Non à la pub

Chaque foyer landais reçoit 43 kg par an de publicités et de journaux gratuits.
Certaines personnes ne lisent pas la publicité et ce papier va donc directement  au conteneur papier.

Comment éviter de recevoir la publicité si on ne la lit pas ?

En apposant un autocollant « non à la pub » sur sa boîte aux lettres.

Cet autocollant permet toutefois de recevoir le bulletin municipal ou tout autre information des collectivités.

Développer le réemploi et la réparation

Qu’il s’agisse de vêtements, de linge de maison, de chaussures, mais également de vélos, de vaisselle, de livres, de meubles, d’électroménager ou bien d’autres encore, donner une seconde vie à un objet, quand on en a plus l’utilité, est facile et nécessaire. C’est dans une démarche de réduction des déchets, permettant de limiter l’incinération ou l’enfouissement, qu’il est important de faire le bon choix.

Quelles alternatives à la poubelle ?

En fonction de l’âge ou de son état, on peut vendre ou donner ses objets dont on a plus l’usage. Par la bais de site internet, de vide-greniers ou de brocantes, il est facile aujourd’hui de vendre ou même de troquer ses objets. Vous pouvez faire le choix de donner vos objets à des tiers ou des associations afin qu’ils soient réutilisés.

Pour cela, 8 déchetteries du SITCOM Côte sud des Landes sont équipées d’un conteneur pour collecter les dons aux associations des objets en bon état.

Quelles sont les déchetteries équipées d'un conteneur pour le don :

  • Déchetteries de Bénesse-Maremne, Soorts-Hossegor Tarnos, Saint-Martin-de-Seignanx et Peyrehorade pour l’association Emmaüs,
  • Déchetteries de Saint-Vincent-de-Tyrosse et Soustons et Saint-Martin-de-Hinx pour l’association Voisinage.

Ecouter le spot radio sur le don et le réemploi

 

Plus d'infos
EMMAÜS FRANCE - www.emmaus-france.org

ASSOCIATION VOISINAGE - www.association-voisinage.fr

Réduire le gaspillage alimentaire

Le gaspillage alimentaire s’observe à tous les stades de la chaîne alimentaire et concerne tous les acteurs : producteurs, transformateurs, distributeurs, restaurateurs, transporteurs … sans oublier le consommateur, même s’il n’a pas toujours l’impression de gaspiller. En effet, chaque année un français jette à la poubelle en moyenne 79 kg de déchets alimentaires. Si une partie, composée des os et des épluchures est inévitable, on estime que le gaspillage alimentaire représente entre 20 et 30 kilos, dont 7 kilos encore emballés.

Face à ce gaspillage, adoptons quelques bon gestes simples

Des changements d’habitudes permettent à chacun de réduire ce gaspillage alimentaire et de réaliser ainsi des économies car se sont environ 160 € par personne qui partent chaque année à la poubelle : faire une liste de courses, cuisiner les bonnes portions, regarder les dates de consommation, cuisiner les restes de repas, ranger son frigo, ....

Ecouter le spot radio sur le gaspillage alimentaire

 

Plus d'infos :
Rendez-vous sur le site internet ÇA SUFFIT LE GÂCHIS
Télécharger le guide des déchets alimentaires du SITCOM

Réduire, réutiliser, recycler ...

Au quotidien nous utilisons bon nombre de produits ou d’objets qui deviennent des déchets une fois utilisés, abîmés ou cassés. Avant de les acheter ou de les jeter à la poubelle, avons-nous appliqué la bonne stratégie de la règle des 3R « Réduire, Réutiliser, Recycler » ?

La règle des 3R, quel objectif ?

C'est d’amener tout un chacun à réfléchir à la prévention de la production de déchets. Il est en effet possible de ne pas produire ces déchets en consommant mieux, en produisant mieux, en prolongeant la vie des produits ou en jetant moins.

Ecouter le spot radio sur le réemploi

 

Plus d'infos :
Lire l'article du SITCOM Info n°23