Le programme local de prévention des déchets ménagers et assimilés (PLPDMA)
Imprimer la page

Le programme local de prévention des déchets ménagers et assimilés (PLPDMA)

La gestion des déchets doit constamment s’adapter face à l’augmentation de la population, aux modifications des modes de consommation et aux obligations réglementaires.

C’est ainsi que les textes règlementaires font de la réduction des déchets une priorité, avant le réemploi, le recyclage, la valorisation énergétique et l’enfouissement.

La loi de transition énergétique pour la croissance verte de 2015 définit un objectif de réduction de 10% de la production de déchets ménagers et assimilés par habitant en 2020 par rapport au niveau de 2010.

Dans la continuité des actions déjà engagées depuis 2001, le SITCOM, pour répondre à ces objectifs, a révisé son programme local de prévention de déchets qui devient un programme local de prévention des déchets ménagers et assimilés pour la période 2018-2023.

Pourquoi réduire la quantité de nos déchets ?

Depuis plusieurs années, nous avons appris à trier nos déchets, à utiliser les points tri pour les emballages et les déchetteries pour les déchets encombrants, dangereux ou de jardin. Les ordures ménagères résiduelles sont également valorisées en électricité et graves grâce à l’unité de valorisation énergétique. Toutefois, toutes ces opérations de tri, de recyclage et de valorisation ont un coût, à la fois pour la collectivité et pour l’usager. Il est donc nécessaire de réduire la quantité de nos déchets afin de maîtriser les coûts liés à la gestion des déchets le meilleur déchet reste celui que l’on ne produit pas !